Masques de protection et son tuto

Classé dans : Les actualités | 0

Masques de protection

Quelles sont les différences entre : masque chirurgical et masque FFP2 ?

Les masques chirurgicaux servent à limiter la dispersion de nos postillons dans l’environnement.

Un masque dit FFP2 lui sert à bloquer les particules présentes dans l’air inspiré”

-source : Pour la science-

Masque chirugical        Masque FFP2 avec valve

Ces deux dispositifs sont réservés aux personnels soignants ainsi qu’aux malades.

Tuto sur le masque de protection selon le modèle AFNOR

Afnor : Association Française de NORmalisation. C’est l’organisation officielle en charge des normes en France.

Vous êtes nombreux à me demander et à me commander des masques et pour cela je vous en remercie 🥰.

Avant toute chose, il est très important de bien comprendre que ces masques 😷 en tissu ne sont en aucun cas des masques à dispositif médical mais sont une proposition pour limiter la propagation du virus covid-19. Sans oublier de pratiquer les gestes barrières :

  • Respecter la distance de un mètre entre chaque individu 🧍 📏 🧍‍♀️
  • Se laver les mains à l’eau savonneuse plusieurs fois par jour 👐🧼
  • Tousser ou éternuer dans le pli de son coude 💪👈
  • Et pour se moucher, on utilise un mouchoir en papier à usage unique 🤧
  • Une fois le masque posé correctement sur le visage , on y touche plus ! (le masque doit bien enrober le nez et le menton)😷

Il parait que ce petit objet est tendance, il est dans l’air du temps. Bref il est à la mode et pourrait le rester encore longtemps….. donc autant se l’approprier.

Nos masques en tissu ont un avantage, on les trouve avec plusieurs couleurs, fleuris, unis, rayés, brodés, strictes ou encore rigolos. Avec de la chance on peut les coordonner avec nos costumes ou tenue du jour. Quant à moi je les travaille essentiellement avec les tissus de Cazaméa. Pour choisir vos tissus personnels c’est plus simple, en plus je privilégie ainsi le circuit court et local ! En Ariège nous avons presque tout ! Nous trouvons, les montagnes, des bières, des sauces pour condiments, des artisans supers sympas mais aussi des bijoux , une distillerie de Whisky, gin et vodka si si… 🙊 Oups je m’égare 😇

Revenons en à nos moutons à nos masques de protection. Donc, une fois votre masque de protection en possession suivez bien 

Il convient par commodité d’avoir plusieurs masques afin de pouvoir les laver et les sécher correctement.

Pour les curieux vous pouvez toujours consulter les normes AFNOR pour les masques. Faites attention tout de même à ne pas confondre le public avec la collectivité vous prendriez peur si non en lisant les instructions de lavage !

De même vous pourrez lire que seules deux couches de tissus en coton identiques sont préconisées ou trois lorsqu’elles sont de tissus différents (tissu popeline ou coton à la trame très serrée) donc on oublie le sandwich avec les tissus enduits, les molletons, la ouatine, le polaire, le pul (tissu imperméabilisé que nous retrouvons pour éviter les petites fuites dans les couches bébés ou les serviettes hygiéniques ), les lingettes antistatiques, les serviettes en papier, les filtres à café ou encore pire les films étirables (là, pour ce dernier pas tip-top question respiration, pour le coup rien ne passe, pas même notre oxygène 😨!).

Évitez de mettre des masques aux tous petits bouts de choux ainsi qu’aux très jeunes enfants, il pourrait y avoir des risques de suffocation.

Le tuto ! Le tuto !

Pour le masque plat trois plis pour adulte, il vous faut donc suivre les  recommandations tirées du livret : AFNOR SPEC S76-001

Pour commencer veillez à bien laver les tissus avant toute utilisation.

Matériel utile :

  • Un patron : un carré de 20 cm X 20 cm, si vous êtes amené à en confectionner plusieurs, je vous conseille de reporter le patron sur un morceau cartonné plutôt que sur une feuille qui s’abîmera rapidement. 
  • Deux morceaux de tissus de 20 X 20 cm en coton à la trame très serrée permettant à l’air de passer pendant la respiration surtout : Ne pas faire de coutures verticales, le long du nez, de la bouche et du menton
  • Deux élastiques de 35 cm de 2,5 cm ou deux morceaux de biais de 80 cm de 3 cm
  • Du fil à coudre de couleur assortie

             

Le patron en PDF est à imprimer en bas de la page 👇

Alors il arrive ce tuto !

Le voilà, le voilà il arrive ! Temps de réalisation entre 20 et 30 minutes, voire plus si nous avons beaucoup de tissus. Pas facile de choisir entre celui-là ou celui-ci mais celui qui se cache-là est super sympa aussi ! 

Une fois votre tissu trouver et choisi laver-le, sécher-le et repassez-le

 

On travaille le tissu endroit contre endroit en double épaisseur, c’est-à-dire que nous devons avoir l’envers du tissu face à nous et avec un stylo ou une craie nous reportons le contour du gabarit sur l’envers du tissu.

 

On découpe le tissu autour du carré dessiné à environ 1 cm des traits. Ensuite nous devons coudre ce carré en suivant les lignes et en veillant à laisser une petite ouverture de façon à retourner le tissu sur l’endroit. Mais avant de le retourner, il faut dégager les angles, c’est-à-dire découper en biais sans couper l’angle.

                  

               

 

Une fois les petites découpes faites on retourne l’ouvrage par la petite ouverture laisser lors de la couture :

Une fois notre ouvrage retourné sur l’endroit, nous remarquons que les angles sont encore rentrés. Mon astuce : une petite baguette chinoise, un crayon non taillé ou une aiguille à tricoter feront l’affaire. Attention à pousser les angles doucement afin de ne pas transpercer le tissu. Non, non, ce n’est pas du vécu 🤫 

               

               

Ah ! c’est ici que ça se corse un peu. Je prends mon carré repassé, et oui encore ! Il faut écraser un peu nos coutures réalisées précédemment. Notre carré doit mesurer 20 cm X 20 cm. Ensuite on reporte tous les petits repères A1 A2 puis B1 et B2 sans oublier l’axe de la pliure sur les deux côtés. Droite et gauche. Je vous conseil de faire les repères discrets soit à la craie soit au stylo thermo-effaçable   

Une fois nos marquages réalisés il faut suivre les instructions présentées sur le document de l’AFNOR. Pincer votre tissu de façon à ce que A1 et A2 se touchent

Ensuite on pli ce petit bourrelet vers l’intérieur du tissu. On refais pareil pour les 3 autres repères. On les épingle ou on les attache avec des clips puis on coud tout ce petit monde. 

                       

 

A partir de là soit on fait un rentré pour venir prendre en sandwich les extrémités des élastiques soit on prend du biais comme moi. Je trouve plus pratique pour les régler autour de notre tête. 

Pour la pause du biais on coupe deux morceaux de biais de 80 cm de longueur. On repère le centre, donc à 40 cm que l’on vient présenter sur les côtés au centre de nos plis sur notre masque. On le fixe avec des épingles ou des clips.

Ensuite on passe à la couture du biais, (un tuto sur la couture du biais viendra).

   

On coupe les petits fils qui dépassent de part et autre.

Votre masque est presque terminé. Devinez ce qui vient ensuite ……  Et oui encore soit un lavage si le tissu travaillé ne venait pas d’être lavé mais surtout aussi un petit coup de repassage !

Et tadaaaammm votre masque est terminé. Prêt à servir !

 

FAQ sur les masques barrières de l’AFNOR 

Suivre Bébé Boutchou:

Artisan couturière créatrice pour le petit monde des bébés et enfants

Entièrement auto-didacte dans la couture ! J'ai été bercé par les cliquetis des aiguilles de mes grands mères ainsi que par le tap tap tap de leurs machines à coudre durant toute mon enfance et adolescence. Avec l'arrivée de mon premier petit loup je me suis passionnée par ce monde et leur crée depuis un Univers rien qu'a eux. Il faut dire que je ne trouvais rien d'original ni de personnel pour mon enfant, je lui ai donc créer SON MONDE A LUI . J'ai été animatrice pour enfants, atsem, professeur vacataire pour petits loups, maman de 4 enfants, sapeur pompier volontaire. Depuis je suis devenue Artisan couturière pour le petit monde des petits bouts de choux. Parce qu'un enfant est un petit être à part entière, qu' il ne ressemble à personne d'autre, JE leur image un univers de déco, de doudous et d'articles uniques et très personnels à personnaliser.